Qu’il s’agisse d’une reconversion professionnelle ou d’un choix de carrière, devenir formateur nécessite des prérequis. Pour commencer, il est indispensable de suivre une formation appropriée. Ensuite, il faut acquérir diverses compétences et qualités indispensables pour entreprendre une telle carrière. Il est donc important de se renseigner avant de se lancer. Quid de la formation professionnelle ?

Devenez formateur, faites-vous former

À l’instar des autres titres professionnels, celui de formateur s’obtient à la suite d’une formation certifiante. Pour exercer en toute légalité, il est important de choisir judicieusement votre école ou centre de formation. L’institution de votre choix doit être reconnue par l’État. Autrement dit, elle doit avoir un agrément et proposer des formations enregistrées au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

À titre d’exemple, découvrez le Groupe Ulysse, pour comprendre combien l’accompagnement des personnes souhaitant devenir formateur est primordial. Pour prétendre au métier de formateur, il faut avoir suivi un parcours adapté. Il vous faut des diplômes universitaires tels que la Licence professionnelle ou le Master.

Par la suite, il faudra acquérir l’expérience professionnelle nécessaire pour dispenser aisément vos connaissances et savoirs. Vous pouvez opter pour l’obtention d’une Licence professionnelle options Ingénierie, conseil et animation de formation, Gestion des Ressources humaines.

Une autre possibilité envisageable est une formation diplômante pour les métiers de la formation de base et de l’insertion des adultes. Après cette étape, il convient de vous inscrire pour des masters professionnels spécialisés. Avec une spécialisation en enseignement, en apprentissage et formation, il vous sera facile d’intégrer ce corps de métier.

Il existe de nombreux domaines en quête de formateurs. Il s’agit notamment des formations :

  • en langues, qualité et sécurité,
  • en marketing et management (opérationnel et ressources humaines),
  • en informatique, comptabilité et fiscalité,
  • en commerce et vente.

Se former, pour ensuite devenir formateur

Acquérez les qualités et compétences d’un formateur

Avoir les connaissances requises pour les transmettre aux apprenants n’est pas suffisant pour exercer la profession de formateur. Vous devez avoir des qualités et des compétences spécifiques.

Quelles sont ces qualités ?

En tant que formateur, il est indispensable d’avoir une grande capacité d’adaptation. Cela vous permettra de gérer au mieux tous les profils d’apprenants. Il est également indispensable d’avoir le contact humain facile. Avoir de bonnes qualités relationnelles est nécessaire pour mieux interagir avec vos apprenants.

Le formateur doit cultiver la patience. En effet, vous aurez à former des personnes n’ayant pas les mêmes capacités intellectuelles. Certains peuvent rapidement assimiler les notions tandis que d’autres auront besoin de plus de temps pour s’en imprégner. Il vous faut également être créatif et dynamique afin d’assurer convenablement vos missions.

Qu’en est-il des compétences d’un formateur ?

La première compétence indispensable au formateur est la pédagogie. L’apprentissage doit se faire dans un ordre chronologique tout en associant des éléments appropriés. Vous devez pouvoir constituer des modules de cours, les adapter aux profils des apprenants de manière à leur faciliter la formation.

Savoir animer les formations en ligne ou en présentiel est aussi une aptitude à développer en qualité de formateur. Il ne faut pas omettre la nécessité pour vous d’être en veille intellectuelle de façon permanente. Ceci est utile pour une adaptation de vos enseignements aux réalités du monde professionnel.

Votre avis nous intèresse