C’est quoi un rachat de crédit ?

Des mécanismes financiers permettent aux ménages de mieux organiser leurs finances en opérant sur la durée de leurs emprunts mais aussi en agissant sur le taux  appliqué ou modifie les mensualités. Le regroupement de crédit quant à lui rassemble plusieurs emprunts de nature différente à un taux unique. Cette opération intègre bien un rachat de crédit exécuté par un intermédiaire financier qui se charge du suivi du dossier. Que ce soit un emprunt immobilier mais aussi un crédit à la consommation, ou même un crédit renouvelable (avec des sommes liquides allouées), le regroupement de crédit vise généralement à réduire les mensualités pour rallonger la durée.

Toutefois il peut se révéler utile pour préparer des projets ou organiser ses finances. Par exemple si un ménage se voit contraint de réaliser des travaux d’aménagement dans son logement et que sont d’endettement ne lui permet plus de contracter un  nouvel emprunt pour sa rénovation il peut réunir son emprunt immobilier en intégrant un budget  pour son chantier. De plus il peut bénéficier des mêmes conditions qu’un emprunt immobilier à conditions que l’encours consacré à son habitat soit supérieur à 77 000€.

Comment devenir éligible à un rachat de crédit ?

Pour demander un rachat de crédit il convient de remplir quelques conditions pour rassurer les banques de ses capacités de remboursement. Ce taux se limite le plus souvent autour de 33% c’est-à-dire que les mensualités à venir ne doivent pas dépasser le tiers des revenus du foyer. Cette opération sert avant tout à mettre en adéquation les mensualités avec les revenus du foyer.  A cela les emprunteurs doivent assurer la pérennité des revenus du foyer pour garantir le paiement de l’emprunt. Les professionnels de crédit, demandent en général un minimum d’un contrat à durée déterminée pour donner leur approbation.

A minima, pour s’assurer des meilleurs conditions, un contrat à durée indéterminé ou alors le statut de fonctionnaire est par ailleurs préférable. Autre point à ne pas oublier : l’historique des relevés de compte. L’emprunteur qui prouve d’un historique vierge de tout dépôt de fichage à la banque de France et qui élimine de ses relevés des incidents de paiement s’assure d’un dossier plus plausible pour son éligibilité.

A cela, la solidité du dossier fait foi avec la durée, c’est pourquoi celle-ci ne peut dépasser les 35 ans. Les taux appliqués peuvent tout de même être plus profitable pour l’emprunteur s’il regroupe d’anciens crédits, mais attention à ne pas tout assimilé à la baisse car si le nouvel emprunt augmente la durée avec un nouvel échéancier, le coût total du crédit s’en retrouve tout de même renchéri. Néanmoins pour les emprunteurs mal endettés l’opération demeure malgré tout opportune à court et moyen terme.