En France, 6 employés sur 10 affirment souffrir de fatigue auditive. De plus, la perte d’audition par le bruit en entreprise est un phénomène malheureusement courant, même s’il convient de préciser que les mesures de protection prises pour l’éviter sont de plus en plus efficaces. En effet, l’article R4436-1 du code du travail mentionne l’obligation pour l’employeur de protéger ses collaborateurs du risque lié au bruit. Pourquoi et comment préserver l’audition de vos salariés ? Voici quelques pistes de réflexion.

Le bruit en entreprise : un coût social de 19,2 milliards d’euros

Une étude réalisée pour le Conseil National du Bruit a révélé que le coût social du bruit en France et en milieu professionnel avait atteint les 19,2 milliards d’euro en 2016. Prendre les mesures nécessaires pour protéger ses salariés constitue une obligation morale pour les entreprises, qui interviennent alors directement dans la diminution des dépenses engagées par leurs collaborateurs et la Sécurité Sociale.

La fatigue auditive impacte la productivité au travail

Comme nous l’avons précisé dans l’introduction de cet article, plus de 6 employés sur 10 souffrent de fatigue auditive, liée à un bruit trop important dans leur milieu professionnel. D’ailleurs, en 2015, près de 800 cas de surdité professionnelle ont été découverts.

Le bruit constitue une véritable gêne pour les collaborateurs, qui perdent alors en productivité. Un manque de concentration lié à ce facteur peut également être à l’origine d’accidents du travail relativement graves. On comprend donc aisément pourquoi il est essentiel de former et de prévenir les risques de perte d’audition.

La formation et la protection de vos salariés face au bruit

  • Faire le point sur le risque bruit dans votre entreprise : l’évaluation du risque constitue la toute première étape dans une campagne de prévention et de protection des collaborateurs. Mesurer le nombre de décibels et identifier les postes à risque sont autant de mesures à prendre, pour éviter la perte de l’audition en milieu professionnel.
  • Lister les mesures de protection en vigueur : cet état des lieux vous permettra d’évaluer la qualité de la protection au sein de votre entreprise et d’envisager les solutions nécessaires pour la renforcer.
  • Sensibiliser contre le bruit en entreprise : pour cela, mettre en place une campagne de communication en interne, par le biais de réunions et d’affichages semble indispensable.
  • Fournir du matériel approprié pour préserver l’audition : les entreprises sont dans l’obligation de fournir du matériel adapté à leurs collaborateurs. Les équipements Ideal Audition peuvent être envisagés, pour protéger efficacement l’audition de tous les travailleurs.