L’orthodontie est une branche de la médecine dentaire qui s’occupe principalement de corriger les mauvaises positions de la dentition, mais aussi des mâchoires. L’orthodontie est également catégorisée parmi les spécialités en odontologie et ceux qui le pratiquent doivent généralement suivre des formations supplémentaires après leurs études en dentisterie générale, notamment après l’obtention du doctorat en chirurgie-dentaire, qui s’obtient en 6 ans.

De ce fait, devenir orthodontiste implique donc des études supplémentaires qui peuvent se dérouler en 3 à 4 années, ce qui fait que ceux qui veulent choisir cette spécialité devront au moins se former durant 10 ans.

Toutefois, l’orthodontie fait partie des spécialités dentaires les plus sollicitées du moment et la demande observée dans le milieu dépasse souvent l’offre, ce qui fait qu’il est tout à fait avantageux de se former pour évoluer en tant qu’orthodontiste.

Si vous êtes donc dans l’idée de suivre cette voie, découvrons plus d’informations sur cela dans cet article.

Quels sont les domaines d’action de l’orthodontie ?

En suivant ce qu’on vient de dire plus haut, l’orthodontie intervient principalement sur le redressement et la correction des mauvaises positions des dents et des mâchoires. Toutefois, cela ne se limite pas qu’à cela car les domaines d’action de cette spécialité sont vastes, notamment en ce qui concerne le diagnostic, le développement, le traitement mais surtout aussi la prévention des diverses anomalies qui peuvent se présenter au niveau bucco-maxillaire.

Pour faire simple l’orthodontie s’occupe essentiellement d’aligner les mâchoires et les dents mal positionnées et ce, dans le but de mettre en place une meilleure occlusion dentaire.

Les cas les plus courants qui impliquent l’intervention d’un orthodontiste sont de ce fait la prognathie, la rétrognathie, le diastème ou aussi les dents mal alignées etc.

Pourquoi devenir orthodontiste ?

Il est clair que la route pour exercer en tant qu’orthodontiste est assez longue et implique plusieurs années de formations ainsi que divers stages dans le but d’acquérir le plus d’expérience possible.

Cependant, évoluer dans cette spécialisation est tout à fait avantageux et se démarque essentiellement du fait d’être un simple dentiste.

En effet, il a été observé que ces dernières années, le nombre des spécialistes en orthodontie a clairement baissé, ce qui fait que ceux qui bénéficient des compétences dans ce domaine sont très recherchés, ce qui explique également la forte demande qui s’accroit de jour en jour.

De plus, étant une spécialité, l’orthodontie permet souvent de bénéficier de plus d’opportunités sur le plan professionnel et assure surtout une rémunération plus conséquente.

Qui peuvent devenir orthodontiste ?

A priori, tous ceux qui ont pu finir leurs études en dentisterie générale peuvent poursuivre leurs études en orthodontie, à savoir ceux qui ont leur diplôme de fin de cycle et qui ont pu finir leur thèse.

De ce fait, les formations en orthodontie s’adressent spécialement soit à un étudiant ayant fini ses études de dentiste, soit pour des dentistes qui exercent déjà, à savoir :

  • Les chirurgiens-dentistes
  • Les pédodontistes
  • Les stomatologues

Comment devenir un orthodontiste ?

En suivant ce qu’on a pu voir précédemment, il est nécessaire de suivre des formations supplémentaires pour compléter ses compétences afin d’exercer le métier d’orthodontiste. Généralement, la formation dure de 2 à 3 ou aussi à 4 ans et ce, par rapport au type de cursus que l’on décide de suivre, mais aussi de l’établissement que l’on intègre.

Effectivement, les étudiants en orthodontie ont actuellement le choix entre plusieurs options, notamment le fait de choisir l’internat qui dure 3 à 4 ans ou aussi en intégrant des écoles spécialisées, à l’instar de l’école d’orthodontie FGSOCO qui proposent surtout des formations qui permettent d’acquérir rapidement les connaissances nécessaires pour pratiquer en tant qu’orthodontiste et ce, en seulement 2 ans.