Les missions d’un consultant informatique

Un consultant informatique, salarié ou indépendant, réalise des missions ponctuelles plus ou moins longues (maximum 3 ans) au sein des directions informatiques des entreprises dans le besoin. Sollicité pour son expertise, il s’adapte à chaque nouvelle mission, tout en s’intégrant dans les équipes de salariés des entreprises au sein desquelles il intervient.

La mission d’un consultant informatique a pour but d’aider le client à réaliser ou développer un projet dans le domaine du numérique. Sélectionné selon son profil et sa spécialisation (consultant SAP, ERP, spécialiste du Cloud, Java, Big Data…), il peut ainsi être amené à créer des logiciels, applicatifs, des sites web, apporter une assistance technique, implémenter, développer et exploiter des infrastructures numériques…

Le travail des consultants salariés est organisé et vendu à la journée par les SSII (nouvellement appelées Entreprise de Services du Numérique ou ESN) qui les emploient. Sur la base d’un tarif journalier convenu, les ESN envoient les consultants qui correspondent aux profils recherchés par les clients, pour une durée de plusieurs semaines, mois ou années. L’ESN se charge de trouver les clients, de choisir les missions, gère le suivi, les facturations… Le consultant informatique salarié de l’ESN se concentre ainsi uniquement à sa mission et aux aspects purement techniques de son métier. Au terme de chaque mission, les commerciaux de l’ESN se chargent d’envoyer leur consultant chez un nouveau client. Dans le cas où aucune mission n’est trouvée dans l’immédiat, le consultant salarié doit subir une période d’intercontrat pendant laquelle il continue d’être payé tout en bénéficiant de formations pour développer ses compétences et se perfectionner.

Un consultant informatique indépendant devra quant à lui prospecter par lui-même et dénicher ses propres clients. Entièrement autonome, il consacre ainsi une grande partie de son temps à prospecter, à façonner son image, à gérer le côté administratif et à se spécialiser dans le but de se démarquer de la concurrence. Le déroulement de ses missions se passe plus ou moins de la même façon que pour un salarié, à la différence près que le consultant indépendant a aussi la charge des tâches administratives.

Depuis l’ubérisation du secteur des SSII, amené par les ESNI (Entreprises de Services Numérique Innovante) comme LeHibou, l’activité de consultant en tant qu’indépendant est favorisée. L’ESNI permet en effet aux consultants indépendants d’être proposés à des clients potentiels, de choisir eux-mêmes leur mission et de ne pas avoir à gérer eux-mêmes les tâches administratives grâce à une plateforme web et des équipes RH.

 

Le contenu des missions du consultant informatique

On distingue deux types de consultants informatiques : le consultant technique et le consultant fonctionnel. Le premier a pour objectif de développer les fonctionnalités spécifiques de l’outil pour lequel il a été sollicité, tandis que le consultant fonctionnel s’occupe de conduire le projet.

Ainsi, au cours de leurs missions, les consultants sont notamment amenés à :

  • analyser les processus et métiers de l’entreprise cliente
  • évaluer les besoins des utilisateurs-clés
  • mettre en place des outils numériques
  • former les nouveaux utilisateurs
  • assurer un support technique
  • paramétrer les fonctionnalités existantes en fonction des besoins du client
  • développer des fonctionnalités spécifiques
  • mettre en place des tests d’évaluation du fonctionnement des nouvelles fonctionnalités
  • rédiger des rapports d’étapes

Retrouvez plus d’informations sur ce métier.