La conception d’un jeu vidéo est avant tout un travail d’équipe, car elle exige des compétences très variées… Selon la formation aux métiers du jeu vidéo qu’ils ont reçue, certains professionnels sont par exemple des spécialistes du codage, alors que d’autres se consacrent aux graphismes du jeu ou à son scénario… Focus sur quelques-uns des métiers qui se cachent derrière la création de jeu vidéo !

 Game Designer

Dans un certain nombre de cas, une formation aux métiers du jeu vidéo peut permettre de devenir game designer. Concrètement, le game designer est responsable de l’ensemble du gameplay : il doit donc définir les règles du jeu, ses différentes fonctions à utiliser, ainsi que l’ensemble des possibilités d’interaction possibles pour le joueur. Ainsi, il fait en sorte de traduire un scénario papier en un jeu virtuel. Il imagine les situations du jeu, ses décors, ses personnages, et veille à y inclure des actions, des phases distinctes, ainsi que plusieurs niveaux de difficulté.

 Level Designer

A l’issue d’une formation en métiers du jeu vidéo, il est également possible de devenir level designer. L’objectif du level designer est de concevoir les différents niveaux d’un jeu au moment de son développement, et il base son travail sur les indications fournies par le game designer. Au quotidien, il conçoit les cartes de chaque niveau du jeu, en y insérant de la couleur et du son. Il travaille également sur des éléments graphiques (statiques ou non) avec lesquels le joueur sera amené à interagir, et s’occupe de les scripter pour qu’ils soient actifs en toute autonomie. Dans les faits, le level designer remplit un rôle fondamental dans le processus de création du jeu, car c’est lui qui met de la cohérence dans son rythme et sa difficulté.

Testeur

Ayant lui aussi reçu une formation en métiers du jeu vidéo, le testeur doit détecter d’éventuels bugs sur un jeu, tout en signalant ses difficultés d’utilisation. Il intervient donc avant la commercialisation du jeu, car son travail doit permettre d’y apporter de potentielles améliorations techniques. Pour identifier les bugs, le testeur doit passer un certain temps à utiliser les mêmes fonctions sur le jeu : par exemple, il peut être amené à lancer son personnage sur les objets, afin de voir s’ils sont correctement matérialisés. Le testeur fait également en sorte d’épuiser toutes les possibilités d’un objet ou d’un personnage pour s’assurer que tout fonctionne bien.

Développeur/Programmeur

Au cours de sa formation en métiers du jeu vidéo, le développeur est devenu un véritable spécialiste du langage code, ce qui va lui permettre de donner vie à son jeu. Il a donc la lourde tâche de construire les interfaces, les parties sonores et vidéo, ainsi que les menus et l’ensemble des éléments qui lui sont demandés par les équipes de production. Au moment de la création du jeu, il devra s’adapter aux différents langages grâce à sa compréhension parfaite de la logique du développement informatique. S’il le désire, il peut choisir de se spécialiser dans un domaine précis, comme la 3D, la création d’outils de développement, etc.

Des professions qualifiées

Bien que très nombreuses, les professions du jeu vidéo sont également très exigeantes sur un plan technique. Pour l’étudiant désireux de faire carrière dans l’univers du gaming, il est donc vivement recommandé de suivre une formation spécialisée en métiers du jeu vidéo ! L’institut de création et d’animations numériques ICAN par exemple, propose un cursus Game Design, exclusivement dédié aux métiers de la création de jeu vidéo. Ce parcours contient de nombreux enseignements fondamentaux, qui permettront à l’étudiant de devenir un véritable expert en conception de jeux vidéo.

Votre avis nous intèresse
Reda azzedu

Rédigé par Reda azzedu

Entrepreneur sur le web, Aujourd'hui, Internet représente un volet majeur pour les universités, les petites et les grosses entreprises. Notre but est de vous tenir au courant de toutes les informations sur le monde étudiant, startup, entreprise.