Pour diffuser un message et atteindre un maximum d’individus, il est très essentiel de bien travailler sur le contenu visuel afin que la communication soit efficace.

Que ce soit sur une affiche, un dépliant, un flyer ou autre enseigne commerciale, la communication visuelle doit respecter des règles d’or pour toucher une grande population.

Quelles sont ces règles ? Comment bien les respecter ? Et quelle est leur influence sur la communication visuelle ?

Toutes ces questions trouveront leur réponse dans la suite de cet article.

 « La règle des tiers » … première étape pour une création visuelle à fort impact

La règle des tiers est en fait la première règle à suivre. Cette étape est primordiale et vise à créer une image bien équilibrée en la subdivisant en trois proportions égales pour pouvoir définir les lignes horizontales/verticales sur lesquelles seront placés les éléments principaux de celle-ci.

« Le chemin visuel » … une règle d’or à appliquer à tout projet visuel

En fait, le chemin visuel est l’étape qui suit l’application de la règle des tiers. Cette étape a pour objectif d’anticiper la manière avec laquelle le client ou le prospect va lire le support. Le chemin visuel prend comme composante essentielle le sens intuitif de lecture.

« La typographie » … un choix qui ne doit pas se négliger

La typographie est elle aussi un élément qui ne manque pas d’importance dans un message visuel. Le choix doit donc être à la fois pratique et esthétique.

Ainsi, un texte écrit en lettres majuscules est plus facile à lire qu’un texte en minuscules. Il faut aussi éviter d’introduire des textes relativement longs en italique, car cela rend la lecture difficile et fatigue les yeux.

Et si un élément doit être mis en exergue, il est préférable de l’écrire en gras, cela lui donnera plus de valeur et de visibilité.

« Les couleurs » … une influence de l’inconscient du prospect sans pareil

Les couleurs ne manquent pas non plus d’importance. Ceux-ci sont un incontournable de la communication visuelle. En effet, il faut accorder un soin particulier aux choix des couleurs à mettre dans le support visuel car ceci influencera l’inconscient de votre éventuel client/prospect.

Vous pouvez par exemple utiliser la couleur orange pour donner de la vivacité et de la dynamique à votre création. Le bleu, quant à lui, peut être déployé pour faire ressentir à votre client confiance et sérénité.

« La zone de repos » … un autre secret professionnel de la communication visuelle

Il faut prévoir de mettre en place des zones blanches, appelées techniquement « zones de repos », dans un support de communication visuelle. Ceci permet à l’œil de se reposer et de détecter les informations les plus essentielles.

Ce n’est pas génial de surcharger votre support !

 

 

 

 

 

 

Votre avis nous intèresse
Reda azzedu

Rédigé par Reda azzedu

Entrepreneur sur le web, Aujourd'hui, Internet représente un volet majeur pour les universités, les petites et les grosses entreprises. Notre but est de vous tenir au courant de toutes les informations sur le monde étudiant, startup, entreprise.