De nos jours, le secteur du développement durable est en pleine expansion. Beaucoup plus vaste pour le cerner uniquement dans la protection de la planète, le secteur éponyme repose sur l’écologie, l’économie et le social. En principe, il représente une recherche dont l’ultime dessein est de trouver une démarche économique qui respecte les ressources naturelles et qui prend en compte les besoins des générations futures.  Présent dans plusieurs domaines, le développement durable donne naissance à divers métiers tous les jours. En outre,  nombreuses sont les formations mises en place pour former des compétences et sensibiliser les professionnels par rapport à l’environnement.

Le développement durable: Opportunités d’emplois

En effet, le taux d’emplois liés au secteur du développement durable a atteint les 136000. Ce nombre est toujours en croissance pour atteindre les 4 million d’emplois dans les années qui viennent. Ceci dit que tous ces métiers incluront certaines compétences en rapport avec l’environnement et le développement durable.

Pour le moment, le secteur qui recrute le plus en matière de protection de l’environnement et de développement durable est celui des énergies renouvelables. Vu les nombreuses technologies qui voient le jour, ce domaine est en pleine expansion donnant naissance à de nouveaux métiers. Ensuite, vient la gestion de l’eau et des déchets comme une niche offrant plusieurs opportunités d’emplois. L’agroalimentaire, la chimie, le tourisme, le bâtiment… Ce sont tous des secteurs qui incitent leurs entreprises à prendre compte du développement durable dans leurs stratégies. En vue de limiter les polluants, de protéger les ressources et de réduire les émissions de CO2, la législation a même mis en place certaines obligations pour des activités bien déterminées.

Pour suivre les changements que connait le monde en terme d’environnement et de développement durable, nombreuses sont les sociétés qui font appel à des experts et à des conseillers dans le domaine. Et ce, pour implanter des stratégies adéquates et déterminer les compétences à viser. D’où le recrutement massif d’ingénieurs et de techniciens dans certains secteurs.

Le développement durable : Formations et Etudes

Le secteur de la formation ne fait pas l’exception. A son tour, il offre une variété de formations autant aux professionnels qu’aux débutants. Selon le secteur qu’on souhaite intégrer, les niveaux varient d’un métier à autre. Pour une insertion professionnelle rapide, une formation de bac+2 est le minimum. Elle permet d’accéder au statut de technicien dans la spécialité choisie (HPE, Energies renouvelables, …). On choisit souvent un BTS ou un DUT pour un niveau de bac+2.

Les plus ambitieux visent plutôt le statut d’ingénieur ou de masters spécialisés. Et cela nécessite un niveau d’études supérieur allant jusqu’à bac+6 ou plus. Nombreuses sont les écoles qui offrent des formations pareilles comme L’école de commerce ESI Business School qui propose une panoplie de programmes selon le niveau d’études visé. Accessible aux personnes avec un bac+3, le programme Master de l’ESI en « Green, Social & Digital Management » permet d’acquérir tous les outils nécessaires pour intégrer le secteur du développement durable.