La formation mécanique d’engins de chantier est un programme qui vise à former des professionnels capables d’effectuer des travaux de mécanique de prévention et de correction, aussi bien que de vérifier les engins de chantiers afin de détecter tout problèmes de fonctionnement éventuels, d’en déterminer la cause et d’en localiser la provenance. Il s’agit aussi de leur apprendre à effectuer les réparations nécessaires, de même que les remplacements et les réglages, et les essaies de fonctionnement.

Descriptif du métier de mécanicien d’engins de chantier

Le mécanicien de machinerie et de véhicules lourds se charge de l’entretien et de la réparation des engins et des machines employés dans  l’exécution des travaux de chantiers. Des machines telles que les pelles hydrauliques, les bulldozers, les niveleuses…etc. Un mécanicien d’engins de chantiers doit être apte à monter et démonter toutes ces machines, donc il doit posséder une connaissance parfaite de leur fonctionnement.

Il opère principalement sur le chantier, mais aussi dans l’atelier de réparation. La nature de son travail exige de lui une connaissance parfaite en hydraulique, pneumatique, électricité et électronique embarquée.

Quel établissement choisir ?

 La formation mécanique d’engins de chantier est proposée par 13 centres de formations professionnelles dans la province du Québec.  Parmi les centres les plus performants est CFP baie-James, dont les étudiants jouissent d’un encadrement très pointilleux et méthodique. Il dispose d’un bouquet varié de programmes qui forment à plusieurs secteurs d’activité. La construction et la mécanique en sont parmi les plus convoités.

Ce centre collabore avec la commission de la construction au Québec et l’agence de santé régionale dans le but d’assurer aux futurs étudiants un choix de carrières prometteuses et de faire en sortes que l’équilibre entre les besoins de la région en mains d’œuvre et l’offre en professionnels bien formés. La formation mécanique d’engins de chantiers offerte par ce centre est appuyée par l’un des organismes précités et est autorisée par le ministère de l’éducation, dans le but d’assurer à ses étudiants les meilleures conditions d’apprentissage possible.

Quelles sont les conditions d’admission à cette formation ?

Chaque candidat doit satisfaire l’une des conditions suivantes pour être admis à ce programme.

  • Soit le candidat possède un diplôme d’études secondaires ou un diplôme équivalent reconnu, tel que l’attestation d’équivalence de niveau de scolarité, ou d’un diplôme d’études supérieures, notamment le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat.
  • Ou le candidat a au moins 16 ans au 30 Septembre de l’année où il entend entamer la formation et a réussi les unités de la 4e secondaire dans les deux langues et en mathématiques dans les programmes d’études établis par le ministère ou a fait des études équivalents.
  • Ou le candidat doit avoir au moins 18 ans à la date de début de la formation, et doit avoir réussit le test de développement général et a obtenu les préalables spécifiques à la formation, sinon il doit avoir réalisé des apprentissages équivalents.
  • Ou, le candidat a réussit les unités de la 3e secondaire en mathématiques ainsi que dans les deux langues et comptes poursuivre ses études de la 4e secondaire en parallèle avec sa formation professionnelle, dans un programme d’études établis par le ministère.