Pour devenir gestionnaire, pas besoin d’être un leader, mais ne pas développer son leadership risque de vous causer plusieurs problèmes au fur et à mesure de votre parcours. Et bien que le style de leadership a évolué, son objectif principal demeure toujours le même : inspirer et embarquer les gens afin de les mettre en mouvement.

Savoir influencer

Avant, un leader, c’était un homme (en général) qui avait de la poigne lorsqu’il vous donnait la main et dont la voix portait, sans oublier une posture solide. Aujourd’hui, ce stéréotype est dépassé et il y a autant de femmes leader que d’hommes. Mais surtout, ce qui définit le mieux le leadership aujourd’hui est la capacité d’influencer les autres.

Tout cela s’apprend, bien évidemment. On peut même faire appel à des centres de ressources et formation en leadership tels que chez les leaders éclairés afin de révéler toutes les dimensions de dirigeant qui sommeille en nous, en développant de nouvelles aptitudes. Car il est de plus en plus difficile d’être gestionnaire sans cette capacité à affirmer son influence.

Le leadership ne s’applique plus seulement au patron

Comme l’objectif est de fédérer autour d’un même but, les leaders d’aujourd’hui ne se trouvent plus seulement au sommet de la pyramide. Le contexte social, économique, environnemental et politique est désormais en changement constant, et toute personne qui a la capacité d’influencer ceux autour d’elle, peu importe où elle se situe dans l’organigramme de l’entreprise, peut se révéler un merveilleux leader pour un projet particulier ou dans un contexte hors norme, tel que celui que nous vivons présentement avec la crise sanitaire, par exemple.

Il est un fait commun dans toutes les sociétés en 2020 : on doit faire plus avec moins, plus vite et en allant tous ensemble dans la même direction. Encore faut-il savoir où aller et pourquoi. Il existe des personnes en entreprise qui se révèlent face à cette nouvelle dynamique, et qui démontre des talents de leadership qui leur permet d’influencer le reste de l’équipe à aller dans un sens commun, afin de réaliser les objectifs ; une fois ceux-ci définis bien sûr.

L’influence est difficile à définir. On ne peut pas la cerner dans une case unique. C’est l’expérience personnelle qui permet en général de l’acquérir sur un sujet bien précis ou au global selon la personnalité de l’individu en question. On peut être influent par ses propos, sa personnalité, ses performances, et même par sa manière d’être attentif aux besoins des membres de l’équipe. À vous de vous démarquer !