Surfant sur la vague du DIY et d’une certaine prise de conscience écologique, de plus en plus de Français se tournent vers la réparation de leurs appareils en cas de panne, délaissant ainsi le vilain réflexe de jeter à la poubelle son téléphone une fois le premier pépin survenu et évitant aussi de repasser à la caisse. Il est vrai que la crise nous a poussés à revoir nos habitudes de consommation. Cependant, ce n’est le premier venu qui peut s’improviser réparateur. D’où l’apparition récente de formations dans ce domaine…

 

Pourquoi apprendre à réparer soi-même son appareil ?

Premièrement acquérir ce savoir permettra de prolonger la vie de votre mobile ou de votre tablette. Nous ne sommes pas cyniques au point de franchir le Rubicon en affirmant que les constructeurs font délibérément usage d’obsolescence programmée.

Néanmoins force est de constater que la durée de vie de ces appareils électroniques s’amenuise au fur et à mesure. En réalité, cela s’explique par le fait, que dû à la concurrence acharnée à laquelle se livrent les sociétés dans ce milieu et poussée par la recherche de technologie toujours plus innovante, les smartphones se voient dotés de pièces de plus en plus sophistiquées et deviennent donc de plus en plus fragiles.

Autre facteur qui favorise la recrudescence de pannes, la manière dont notre utilisation a évolué : aujourd’hui on se sert de ces joujoux pour travailler, photographier, jouer, faire du sport… Ils ont donc mille occasions de tomber ou de se détériorer à cause de l’une utilisation excessive.

Maintenant si vous avez opté pour le dernier modèle d’une marque premium, qu’un accident est survenu et que la garantie a expiré, vous n’aurez pas forcément l’envie, ni la possibilité peut-être d’en racheter un vu les prix pratiqués! De plus, même si la garantie est encore valable, il faudra souvent s’armer de patience pour le récupérer, quand l’autoréparation, elle, permet une restauration quasi immédiate.

 

Quid de l’écologie ?

Notre mode de vie est de plus en plus critiqué par les « décroissants » qui s’insurgent contre les dérives de la surconsommation et de l’obsession de la croissance économique à tout va.

Pour ces personnes ainsi que les écologistes tout azimut, chaque acte compte, aussi minime soit-il et réparer soi-même son appareil au lieu de le jeter et d’en racheter un est un geste écoresponsable à forte portée symbolique, c’est une attitude engagée.

Il y a aussi la mode du DIY ( do it yourself ) chez qui les aficionados prennent beaucoup de plaisir à bricoler, récupérer et réparer soi-même ce qui peut encore l’être.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, on vous dit !

 

Pas à la portée du premier venu

Néanmoins, on ne s’improvise pas réparateur. Il est vrai que les pannes les plus courantes comme l’écran cassé ou la batterie morte à changer sont assez simples à appréhender, mais elles nécessitent tout de même certaines connaissances, encore plus donc lorsque l’on va s’attaquer à d’autres pannes autrement plus complexes.

Ce travail nécessite d’apprendre cette science, de l’adresse, un travail minutieux et de la patience.

Dieu merci, il existe aujourd’hui des formations complètes pour se former à son rythme, les centres de formation proposant plusieurs niveaux.

Il s’agit qui plus est de formations de qualité reconnues par l’Etat et qui vous apporteront les compétences nécessaires pour réparer vos smartphones et tablettes qui n’auront plus aucun secret pour vous !

 

On peut même en faire son métier !

Ce n’est pas une blague, pour beaucoup, il s’agit d’un métier d’avenir. En effet, étant donnée l’évolution de la chose, nous allons bientôt être inondés par ces engins dans le futur et on peut tout à fait imaginer que l’on réparera son téléphone comme on amène sa voiture chez le garagiste.

Concernant les formations donc, elles sont certifiées Data Doc, finançables par le Pôle Emploi et les OPCA – c’est dire si la chose est prise au sérieux – et vous repartirez à l’issue avec une qualification en poche!

Optez évidemment pour une formation qui concernera tous les types de téléphones et tablettes, toutes marques confondues.

L’avantage d’une telle formation est que premièrement vous pourrez réparer vous-même tous les appareils de la maison, deuxièmement vous pourrez vous lancer à votre compte en auto entrepreneur par exemple et enfin grâce à elle vous aurez également accès à l’emploi avec des perspectives d’embauche sérieuses, car d’ores et déjà, plusieurs magasins et centre de réparation recrutent des réparateurs de smart devices.

Plutôt sympa, non ?

Votre avis nous intèresse
Reda azzedu

Rédigé par Reda azzedu

Entrepreneur sur le web, Aujourd'hui, Internet représente un volet majeur pour les universités, les petites et les grosses entreprises. Notre but est de vous tenir au courant de toutes les informations sur le monde étudiant, startup, entreprise.