Au-delà de votre formation et vos stages, autres points vous mettront en valeur lors de votre premier entretien d’embauche et jouerons en votre faveur … ou pas. Voici les conseils ultimes qui ne doivent pas quitter votre esprit lors de la préparation et du déroulement de votre entretien embauche pour votre premier poste :

Bien peser ses mots

Les tics et les beugs de langages, on en a tous… enfin pas tous me diront certains. Ces tics doivent disparaitre lors de votre entretien, sauf si vous voulez horrifier votre interlocuteur. Maitrisez vos paroles, pensez avant d’ouvrir la bouche et vous serez certain de ne pas commettre de gaffe gratuitement. Le ton de votre voix doit aussi être convaincant, votre posture pleine d’assurance.

Surveillez votre Dress code

L’apparence compte pour 55% lors d’un entretien d’embauche. Prévoyez donc une tenue adaptée au cadre professionnel de votre entrevue. Les shorts et les sandales sont donc à bannir.

Ne jonglez pas avec la ponctualité

C’est un pêcher radical que de venir en retard à un entretien d’embauche. Cinq minutes en avances est idéal, même si on vous laisse attendre pour trente bonnes minutes, cela ne doit pas vous déconcerter.

Maitriser votre CV

Maitrisez le contenu de votre CV et pour bien le défendre, les idées doivent être bien classées dans votre esprit. Préparez mentalement vos réponses aux questions standards pour vous mettre plus en assurance le jour J.

Des questions comme « Présentez-vous »

Ces questions ne doivent pas vous mettre mal à l’aise. On veut juste évaluer votre capacité à donner un descriptif concis de votre parcours en rapport avec la fiche de poste.

De L’art de prendre congé …

Tout au long, notez mentalement les questions que vous souhaitez approfondir si l’on vous demande si vous avez des questions. Aussi, en prenant congé de votre recruteur, remerciez-le de son temps et n’oubliez pas le personnel qui vous ont accueilli.