A l’issu de mes voyages dans plus de 30 pays, je me suis trouvé avec une seule conviction, nette et irrévocable : Apprendre les langues n’est pas un luxe. C’est une nécessité. Je ne serai pas en train d’exagérer si je vous dis que l’apprentissage des langues doit désormais être listé parmi nos besoins biologiques de base, à savoir : Boire, manger, dormir, et se reproduire.

Dans un monde en perpétuelle mondialisation, les pays entretiennent de plus en plus de relations convergentes entre eux.  Le besoin des entreprises en cadres professionnels qui maitrisent plusieurs langues n’est plus à démontrer. En effet, avoir plus d’une langue maitrisée sur votre CV est considéré comme un point fort qui fait démarquer votre profil des autres.

Et il n’y a pas que le monde professionnel qui fait de l’apprentissage des langues une nécessité ! Si vous voulez vraiment tirer le maximum de votre expérience de voyage, connaitre la langue du pays visité vous aide énormément à vous immerser dans  sa culture. Vous vous sentirez plus proche des locaux et vous oublierez, le temps d’un séjour, que vous n’êtes qu’un touriste.

Or, comment les apprendre, ces langues, avec toutes les difficultés et tous les contrastes qu’elles nous imposent ?

C’est vrai, je croyais aussi un jour que les manuels de leçons, les films et émissions et les livres constituent le meilleur trio pour maitriser une langue. Mais, avec le nombre de langues qui s’ajoutaient sur ma liste de « langues à apprendre », j’ai fini par comprendre que ce n’était pas possible ainsi!

Apprendre une langue doit être aussi passionnant et amusant qu’un jeu, un dessin, ou un roman. L’outil d’apprentissage doit être entretenant et gai, il doit vous inspirer la motivation d’aller de l’avant. Il doit vous distraire en vous faisant traverser le long chemin de façon à ce que vous ne voyez pas la distance qui vous reste à faire pour arriver à votre but.

C’est pour cette raison que l’une des meilleures façons d’apprendre les langues, à mon avis, sont les applications de langues qu’on installe sur des smartphones. Ma préférée reste l’application Babel, mais ils en existent bien d’autres. Ces applications sont faciles d’accès puisque vous pouvez-y accéder à tout moment. Elles sont très pratiques parce qu’au lieu de devoir consacrer une heure ou deux de la journée pour votre séance d’apprentissage de langue, vous accédez à l’application et suivez vos cours quel que soit votre emplacement. Vous pouvez très bien être au bord d’un avion, en route pour le bureau ou en train d’attendre votre rendez-vous chez le dentiste. C’est dans ces moments morts de la journée que j’ai pu améliorer mon niveau d’Italien en utilisant l’l’appli de Babbel.

Ok. Ces applications nous facilitent beaucoup la tâche. L’apprentissage en devient-il automatique ? Certainement pas. Il y a quelques facteurs qu’il est judicieux d’observer avant de vous lancer. Voici quelques conseils pour bien démarrer.

D’abord, choisissez les applications qui correspondent à vos besoins

Si la langue à apprendre vous est totalement inconnue, choisissez l’application qui commence à un niveau très basique pour que vous ne vous trouviez pas dépassé et abandonniez la partie. Je ne me rappelle pas  m’avoir senti perdu en apprenant l’Italien sur Babel, mais comme on dit, chacun sa propre cadence. Cependant, ne vous limitez pas à une seule application. Une fois que vous terminez avec une application, passez à une autre plus avancée.

Demandez-vous ce que sont vos attentes de cette application

Quel est votre besoin de cette langue ? Devrez-vous voyager dans quelques mois ? Ou l’apprenez-vous simplement pour vous amuser et faire travailler votre mémoire ?

La réponse à ces questions déterminera la cadence de vos séances. Vous saurez s’il vous faut passer une heure voire deux chaque jour à mémoriser et apprendre les différents mots et expressions, ou seuls une quinzaine de minute vous est suffisante.

Pratiquez ce que vous avez appris aussi fréquemment que possible

Ne badinez pas sur ce point-là, ce ne serait pas plus fructifiant que le fait d’arroser une rose planté dans du sable. La répétition et la pratique  sont primordiales pour renforcer les acquis. Mettez-vous en contact avec des natifs de la langue que vous apprenez, et essayez de converser avec eux, ne  serait-ce que quelques phrases. Ne vous inquiétez-pas, on se montre généralement serviable quand il s’agit d’aider un étranger à apprendre sa langue maternelle.

Si vous ne trouvez personne avec qui converser en cette langue nouvelle, nous vous recommandons d’écrire. Prenez l’habitude d’écrire chaque jour un petit paragraphe, griffonnez sur votre journal intime, écrivez de petits commentaires sur les publications Facebook en même langue… Il n’y a pas de limite à ce que vous pouvez faire pour apprendre !

Si vous constatez un grand avancement, payez-vous une certification

Maintenant que vous pouvez comprendre des bribes de conversations, et commenter de temps à autres en petites phrases…etc., il est temps de passer à l’étape suivante : celle de concrétiser vos efforts et les certifier. Cherchez une certification dans votre ville (Par ex : Si c’est l’espagnol que vous apprenez, contactez l’ambassade de l’Espagne pour vous diriger), préparez vous et passez le test. Une fois la certification obtenue, vous serez plus motivé de renforcer vos acquis et de passer au niveau supérieur. En plus, c’est un grand plus sur votre CV : Vous ne PRETENDREZ pas maitriser une langue, car vous aurez la PREUVE pour appuyer vos dires.