Vous partez à la conquête de l’Espagne et comptez y monter votre entreprise ? Vous devez savoir qu’il vous faudra d’abord obtenir une identification auprès des services de préfecture , qui se présente sous la forme d’un numéro d’identification des étrangers, et qui ne prend pas plus de 2 jours pour être réalisée.  Cette pièce d’identité est obligatoire pour réaliser toutes sortes de démarches administratives, dont celles de création d’entreprise. Une fois le NIE obtenu, vous avez la voie libre pour passer aux autres étapes en vu de créer votre société en Espagne. Les voici :

1-    Demander la certification de la dénomination sociale de votre future entreprise

Pensez à 5 dénominations possibles à déposer auprès du registre de commerce de l’Espagne, et classez-les par ordre d’importance. On en retiendra une en prenant en considération votre ordre de préférence et la disponibilité des dénominations précisées. Ensuite, les autorités du Registre de Commerce vous enverront le document de certification de votre future entreprise pour vous tenir au courant de la décision prise. Vous avez alors 90 jours pour commencer la création de votre boite ; un délai que vous ne devez pas dépasser sous peine de perdre la dénomination sociale retenue par le Registre de Commerce.

2-    Ouvrir un compte bancaire

Vous devez ensuite ouvrir un compte bancaire Espagnol au nom de votre entreprise, sur lequel vous devez préciser que cette dernière est toujours en constitution, et ce, jusqu’à ce qu’elle soit complètement créée.

3-    Rédiger les statuts juridiques de l’entreprise

C’est le moment de vous diriger vers un notaire en vue de rédiger les statuts juridiques de votre entreprise. Ces statuts définiront la forme juridique, les parts sociétales de chacun des associés ainsi que toutes les informations relatives au fonctionnement futur de la société en cours de création.

4-    Enregistrer la société sur le plan fiscal

Afin de pouvoir lancer l’activité de façon normale et pouvoir émettre des factures, il est obligatoire de demander le numéro de TVA intracommunautaire relatif à votre société. Grâce à ce numéro, vous pouvez profiter de l’exonération de la tva en espagne sur vos opérations commerciales avec des entités qui appartiennent à l’UE.

Sachez que ces étapes administratives et fiscales vont vous prendre entre une dizaine et une quinzaine de jours. Une durée qui peut s’avérer longue pour certains. Le cas échéant, vous avez toujours une solution alternative : achetez une société coquille.

La société coquille, c’est quoi ?

La société coquille est une société déjà constituée qui ne dispose d’aucune activité. Elle est construite à la base pour le seul but d’être revendue par la suite, et de revêtir les couleurs de l’entité acquéreuse.

De toute façon, la création d’une entreprise à l’étranger, et non seulement en Espagne, requiert le savoir-faire et le conseil d’experts. Faites appel à un cabinet spécialisé dans la création d’entreprise pour vous faciliter la besogne et garantir une création de société en bonne et due forme.